Google+ Followers

mardi 15 août 2017

Nos coeurs en désaccord



Résumé : 
Henry Page rêve du grand amour. Jusqu'au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu'à l'aider. Mais Grace a un lourd passé...

        Dans le cadre du challenge d'été organisé par La Bibli d'Emy, je devais choisir un livre pour l'un des sept défis : lire un livre comportant le mot coeur dans le titre. Sur les conseils d'une amie, je me suis donc lancée dans la lecture de Nos coeurs en désaccord et je peux vous dire que je l'ai adoré. 

 Nos coeurs en désaccord fait partit de ces romans que je découvre totalement par hasard, que je mets du temps à lire, mais qu'une fois terminé me hante pendant des semaines. Ici, ce n'est pas une histoire comme les autres que nous offre Krystal Sutherland. Pas d'amour idéalisé, pas de situations rocambolesque. Non, ce roman est vraisemblable, et l'histoire de Grace, ses blessures, sont hermétiques : on ne peut les deviner. Il faut laisser les "révélations" venir à soi, les supporter et accepter ce fond de vérité qui ressort de l'histoire. 

            Henry et Grace sont deux personnages totalement différent l'un de l'autre. Henry n'est jamais tombé amoureux, il est cynique, drôle, un humour qui lui est propre. Grace est solitaire, morose, et quelque peu lunatique. Très différent l'un de l'autre, ils vont pourtant s'apprécier, se confier, devenir ami et tombé amoureux. Les personnages sont attachants et j'ai apprécié la profondeur des personnages, la force de leur sentiment. La douleur de Grace, l'amour d'Henry, rien n'est banale bien au contraire. J'ai été conquise par la plume de l'auteure qui ne laisse rien au hasard. Elle peint une image de l'amour, montre à quel point la vie peut abîmer une personne et combien il est difficile de se relever. 

Ce que nous offre l'auteur, ce n'est pas une histoire d'amour comme les autres. Nos coeurs en désaccord prend les traits d'une histoire vraie. Pas de fioritures, les sentiments décrits font face à la réalité. Au fond, ce que veut Henry c'est ce que tout le monde recherche : être aimé. Et ce roman montre à quel point l'amour est douloureux. 

     Cette histoire m'a totalement déroutée, mise mal à l'aise. La relation d'Henry et Grace au fil des pages et des révélations en devient presque malsaine, mais cet ascenseur de sentiment est mené par des moments terribles et des moments plus léger. Cette tension dans l'écriture de Krystal Sutherland est totalement maîtrisée. Nous passons de moments horrible et pénible moralement à des moments où l'ont ne peut être que mort de rire. Entre déception et espoir, joie et tristesse, les deux personnages font l'expérience des réalités de la vie. 

    Nos coeurs en désaccord est un roman qui présente des côtés mignons face à des moments de froideur. Il est drôle et sombre à la fois et j'aimerais qu'il y est plus d'histoires comme celles-ci. C'est un roman atypique que je suis vraiment contente d'avoir lu. Alors n'hésitez pas à vous lancer ! 



Titre : Nos coeurs en désaccord
Auteur : Krystal Sutherland
Editeur : PKJ
Genre : Romance - Contemporain - Young Adult
Nombre de pages : 279 
Prix : 17,50€


lundi 14 août 2017

14 août 2017 #16

Salut les chatons, 
L’été se poursuit et nous nous retrouvons pour un nouvel épisode de notre rendez-vous du lundi. 




Cette semaine, j'ai lu le tant attendu tome 2 de Reine d'Egypte. Souvenez-vous en mars, j'avais dévoré le tome 1, c'est exactement le même synopsis qui s'est réalisé avec le tome 2. Chepsout y prend plus d'assurance et apprend de ses erreurs. Toujours aussi intéressant. 

♣ J'ai ensuite lu le deuxième tome de My Hero Academia. C'est un manga qui m'a été offert et le choix était bon. Tout en simplicité autour des super-héros, Kouhei Horikoshi offre un manga drôle, fun avec énormément d'action et d'affrontement. 

Power Club d'Alain Gagnol est ma surprise de la semaine. J'ai commencé cette lecture avec quelques a priori et je peux vous dire que c'est original, recherché et très accrochant. 








Résumé : 
Dans un monde où 80 % de la population possède un super-pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super-vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole. Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir… Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !


♣ Si bien parti, alors pourquoi s'arrêter !



Résumé : 
Finn est orphelin, Marrill a grandi auprès de ses parents. Tous deux se retrouvent embarqués sur un gigantesque voilier navigant sur le Torrent pirate, qui traverse des mondes connus et inconnus. Ils veulent rentrer chez eux mais selon le magicien Ardent, il n'y a qu'un moyen d'y parvenir : réunir les fragments de la carte des mille mondes, convoités par Serth, un mage maléfique.

Le résumé ne m'emballe pas vraiment, alors je me dis que la surprise sera surement dans l'intrigue et l'aventure. Nous verrons donc ce qui va en ressortir de ma lecture. 


Et voilà notre Monday Book se termine ici. Je vous souhaite une bonne semaine mes chatons lecteurs !

La Princesse Vagabonde - Tome 1



Résumé :
Chine, 626. Pour prendre le pouvoir, le second fils de l’empereur, Li Shimin, assassine ses deux frères et tous les membres de leurs familles. Grâce à son intelligence et sa fine lame, la princesse Yongning parvient à échapper aux hommes de son oncle et à se faire passer pour morte. Devenue une fugitive obligée de se déguiser en simple marchand, elle fait le serment de venger ses parents et de reconquérir le trône, quel qu’en soit le prix.

Salut mes cher otaku, j'ai voulu vous proposer un nouveau genre au sein de la sphère de la culture asiatique. Alors, attachez vos ceintures, car notre avion décolle pour le temps d'une lecture pour vous emmener en Chine.

Assez récente, la ligne éditoriale d'Urban China est une union entre Dargaud et le groupe chinois ComicFans en 2015. Cette union, vous vous en doutez sûrement avait pour but de faire découvrir au public européen la culture chinoise. C'est ainsi que nous ai parvenu une nouvelle forme de bande dessinée d'origine chinoise appelé Manhua.

Et si nous commencions par le début ! Étant une férue de culture asiatique, je connais la forme du manhua depuis déjà bien longtemps, j'en ai même quelques-uns dans ma bibliothèque. Je connaissais également La princesse vagabonde de nom, car je l'avais vu dans les rayons à sa sortie en avril 2015 mais je ne m'y étais pas intéressé plus que ça. Le bruit autour de ce manhua me sont parvenus lorsqu'il a été offert à une de mes amies pour son anniversaire. Ayant reçu beaucoup de louange à son sujet, j'ai donc décidé de l'acheter. D'ailleurs, en l'achetant j'ai eu trois personnes devant moi qui m'ont vantés une fois de plus les mérites de l'auteur pour cette oeuvre.

Autant vous dire que le synopsis et le dessin m'ont charmés. Xia Dia dessine une Chine du 7e siècle en guerre. Le dessin est splendide, épuré, net et précis, ce qui rend la lecture agréable. La lecture est si fluide, que l'on dévore le tome d'une seule traite. Les jeux d'ombre m'ont juste scotchés.




Le deuxième point fort de ce manhua réside dans le personnage de la princesse Yongning. Membre de la dynastie des Hans, elle fuit le palais lorsque son oncle fait assassiner toute sa famille pour accéder au trône. Yongning camouflée en homme élabore son plan pour se venger, elle s'allie alors à des personnes puissantes et se met à leur service ses talents de stratège. L'ancien empereur l'ayant permis de faire une école militaire, la princesse se passionne pour la stratégie et le combat. L'auteur de ce manhua nous éloigne des clichés de la princesse fragile et naïve qui attend son prince sur son cheval blanc pour la sauver du danger. Yongning est intelligente, maline, instinctive, elle a également la tête sur les épaules.

Ce manhua nous offre l'histoire d'une héroïne, forte dans une époque où la femme est considérée comme un genre faible dans la société. La protagoniste est crédible et ne se laisse pas marcher dessus. Le thème du travestissement qui nous rappelle Hua Mulan qui s'engage dans la guerre contre les Huns à la place de son père, est intégré au récit et fonctionne très bien. Entre récit historique, guerre et vengeance, cette série d'un magnifique graphisme est une pépite que j'ai été heureuse de découvrir et que je continuerai à suivre avec un grand plaisir.


Auteur : Da Xia
Editeur : Edition Urban China
Genre : Action – Aventure – Drame - Historique
Type : Seinen
Nombre de pages : 160
Prix : 12€
Nombre de volume VO : 11 (en cours)
Nombre de volume VF : 8 (en cours)


jeudi 10 août 2017

Swap #2 Magie de l'enfance et Boule de poils


Salut les chatons
Aujourd'hui, je vous propose de découvrir l'unboxing d'un swap auquel j'ai participé. 

      Ce swap était organisé par Aufildelimaginaire sur Livraddict et le thème était "Magie de l'enfance et Boule de poils". 






Que rêver de mieux que de se replonger dans notre enfance ! 

         Composition du swap

- 1 livre sur le thème des contes : contes originaux, revisités ... 
- 1 figurine POP Disney ou Harry Potter/Animaux Fantastiques
- 2 marques pages 
- 1 petite surprise Disney (figurine, carnet...) 
- Gourmandises
- 1 petit livre sur les animaux ou cadeau pour l'animal de compagnie

         Dates du swap
   
-  Du 14 février au 15 mars : Inscriptions et envoi des questionnaires
- Du 15 mars au 15 avril : Préparation des colis
- Du 30 avril au 10 mai : Envoi des colis

       Alors oui, je ne vous le publie que maintenant, car il y a quelques retard sur l'envoi et j'ai ensuite été submergée entre les examens, les résultats et mes lectures. 

         Sans plus attendre, voilà ce que j'ai reçu :










La POP Raiponce qui va rejoindre ma collection Disney. Elle est tellement belle. Quant au mug, il est tellement mignon. Ma binômette a tapé dans le mil avec le mug, je crois que la dernière fois qu'on m'a fait une réflexion c'était "Tu fais une collection de mug ou quoi ? " Et pour le coup, un mug Minnie, c'est le premier que j'ai depuis bien longtemps. 

Ah oui, je suis absolument certaine que tu demandes ce qu'est cette petite peluche derrière. Et bien, il s'agit de ma surprise Disney. J'adore les peluches, alors quand je l'ai vu j'ai fondu. Par contre, j'ai eu du mal à savoir de qui il s'agissait dans les Disney. La peluche m'a rappelé Kat Nipp dans les dessins animés de Mickey Mouse. Quoiqu'il en soit, elle est juste trop choupie. 


                                                 


J'ai eu deux plaquettes de chocolat. A mon plus grand bonheur, du chocolat noir. Je vois des étoiles partout maintenant. Et des marques pages magnétiques floraux très sympas. 






Et pour terminer, voici le livre. Le tome 1 des Sœurs Grimm : Détective de contes de fées. Une réécriture qui me tente depuis longtemps. J'ai hâte de la lire. 


Un grand merci à ma binôme avec qui j'ai beaucoup échangé durant ce swap. J'ai vraiment apprécié nos échanges et j'espère qu'on pourra se refaire un swap de nouveau.  Je remercie aussi Aufildelimaginaire pour avoir organisé ce swap. Je n'aurais pas pu y résister même avec toute ma volonté. L'enfance c'est la magie, les contes, la gourmandise, le rêve. Quand on est resté une enfant dans l'âme, ce swap ne peut que nous ravir. 


Cliquez sur la photo pour accéder au lien : 
♣ Livraddict : 

Lien vers la vidéo : 

mercredi 9 août 2017

Photophobia


Résumé : 
Quand ils arrivent dans la ville de Saffron Hills, Darla et son père sont bien décidés à prendre un nouveau départ. Malheureusement, Darla s'intègre difficilement dans son lycée, où tous les élèves sont obsédés par les selfies, les grosses voitures et les concours de beauté. Sa situation ne fait qu'empirer quand elle commence a avoir des visions qui la projettent dans le corps d'un meurtrier qui semble s'attaquer à des étudiants de son campus.



C'est avec curiosité que je me suis lancée dans la lecture de Photophobia. J'ai vu ce livre en librairie et que ce soit le résumé ou la couverture, tout était fait pour que je l'achète. 

Le père de Darla, alcoolique et escroc de ses activités, n'arrive pas à garder un travail. Il ne peut s'empêcher de faire des entourloupes à ses patrons et s'enfuit avant que ça ne dégénère emmenant avec lui sa fille adolescente. Darla n'a connu qu'une vie fugace entre différentes villes jusqu'au jour où ils s'installent à Saffron Hills

Prêt à commencer une nouvelle vie, son père à l'air de vouloir changer, prendre leur vie en main et construire une nouvelle vie. Mais, cette ville semble cacher de terrible secrets. Quant à Darla, elle est victime de visions dans lesquelles elle se retrouve dans la peau d'un tueur

L'histoire de Photophobia est construite sur une série de meurtres mise en scène de façon morbide et des plus étranges. Le tueur prend un malin plaisir à photographier ses victimes. Dans une ville où Darla n'arrive pas à s'intégrer en compagnie de la jeunesse élitaire d'enfants riches, gâtés et superficiels, Tom Becker crée une ambiance sinistre et sombre. Photophobia est un thriller dans lequel se mêle du surnaturel

La lecture est agréable. J'ai apprécié voir l'évolution du père de Darla et rencontrer les personnages qui deviendront les amis de Darla. Les relations entre eux sont variés et c'est ce qui m'a plu. Le roman se lit vite, il n'est pas compliqué de suivre le raisonnement. Certains points sont devinables et d'autre non. La fin m'a plutôt surprise

L'histoire crée par Tom Becker est intrigante. Il nous plonge dès le prologue dans le roman. Les analogies sont faciles à faire, entre le passé de cette ville qui nous est exposé au début, mais qui est inconnu du personnage et par les visions de Darla. 

Photophobia fut une lecture plaisante et agréable qui pour la grande amatrice d'horreur n'a pas frissonnée, mais qui l'a intriguée jusqu'au bout. 

Titre : Photophobia
Auteur :  Tom Becker 
Éditeur : Milan
Collection : Page Turners
Genre : Jeunesse - Young Adult - Horreur - Policier
Nombre de pages : 280
Prix : 14,90 €

mardi 8 août 2017

A Silent Voice



Résumé : 
       Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père finit par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. 
    Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’imprégner de ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menés par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible. 

Aujourd’hui, parlons shônen mes otakus. Depuis quelque temps, je me suis lancée dans la lecture d’un shonen des éditions KI-OON ayant fait le buzz au Japon. J’ai découvert ce manga dans ma librairie otaku comme d’habitude. Ce n’est qu’après l’avoir conseillé à ma mère que je me suis lancée dans sa lecture. A Silent Voice est un manga qui parle de handicap et de harcèlement social, c’est donc avec une certaine appréhension que j’ai commencé ma lecture. Au premier abord, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre et je peux vous dire que ce fut une agréable surprise.


« Chaque jour était une nouvelle bataille dans ma guerre contre la morosité » annonce Shoya Ishida dans les premières pages du manga. Quoi de mieux que de se lancer des défis courage pour échapper à l’ennui. Sauter d’un pont, se faire battre … voilà le quotidien de Shoya. C’est un jeune collégien qui a toujours su se faire remarquer. En cours d’année, Shoko, une jeune fille douce, gentille et malentendante intègre sa classe. Shoya se trouve alors une nouvelle activité : lui rendre la vie possible. Shoya ne cesse de tester la surdité de Shoko.


Yoshitoki Oima n’y va pas de main morte avec les brimades, les paris et réflexions méchantes des jeunes collégiens qui ne cessent d’augmenter au fil des pages. L’envie ne nous manque pas d’en coller une à Shoya, d’ailleurs. Le jeune garçon est haïssable dès les premières pages du manga. Insolent, il a besoin d’attention. L’image que nous offre le mangaka est celle de l’enfant : égoïste, bête et méchant. Shoya est désagréable, mais il n’est pas le seul en tort. Le comportement de ces camarades est d’autant plus inadmissible. Le harcèlement de Shoya amuse ses copains. L’image de l’environnement scolaire s’effrite au fil des pages et en devient exécrable.


Mais voilà, tout cela se termine le jour où Shoya va trop loin. Confronté à la réalité et aux plaintes de la mère, Shoya se retrouve à endosser l’entière responsabilités, abandonné de ses copains. A son tour, Shoya devient le souffre-douleur de la classe.


Ce manga dénonce le harcèlement, les brimades, brutalités morales et psychologiques que peuvent subir les enfants dans le système scolaire. Traitant de la différence, Yoshitoki Oima montre les conséquences dramatiques de ce que la peur de l’autre, de l’inconnu peut engendrer.


Le graphique est beau, fluide, les traits sont fin et expressifs. C’est un manga émouvant qui témoigne de l’intolérance dans la société japonaise, mais aussi dans la société française. C’est touchant et juste. Le dessin est émouvant et retransmet parfaitement les sentiments des personnages. Le thème est fort, révoltant, mais surtout véridique. En quelques mots, A Silent Voice est un shonen qui nous offre une histoire ancrée dans la réalité du harcèlement scolaire et qui montre les difficultés d’être différent dans cette société.

Titre :  A Silent Voice
Dessinateur :  Yoshitoki Oima
Éditeur : Ki-Oon
Type : Shonen
Genre :   école, drame, tranche de vie, psychologique, romance
Prix : 6,60€
Nombre de tomes : Série terminée en 7 tomes

lundi 7 août 2017

Reine d'Egypte - Tome 1




Résumé : 
      Ce manga suit la vie d'Hatchepsout, reine-pharaon qui a régné sur l'ancienne Égypte durant de longues années. L'histoire commence lorsqu'elle est une jeune femme et qu'elle épouse son demi-frère, Thoutmôsis, à l'époque un très influent pharaon, qui va lui permettre d'accéder au rang de femme la plus puissante de la dynastie.

        Aujourd'hui, je souhaiterais vous présenter le dernier manga que j'ai lu et qui a été un petit coup de cœur. J'ai récemment acquis Reine d'Egypte, le petit dernier des éditions Ki-oon sortit le 9 mars.
Je l'avais déjà vu sur la programmation des sorties du mois de mars et après avoir lu le résumé, il m'avait pas mal tenté, mais sans déclenché le déclic pour que je me le procure tout de suite. [Je me demande bien pourquoi!] Pourquoi ce manga m’intéressait-il ?

Pour l'héroïne avant tout ; il s'agit d'une femme qui se confronte à la société de l'époque (l'Egypte) et s'affirme comme une femme voulant avoir le pouvoir et le respect. Ce manga  évoque la place de la femme dans la société de l'époque.
En regardant la couverture, j'en étais venu à la conclusion que les dessins étaient sûrement somptueux.
C'est un manga des éditions Ki-oon dont j'admire le travail; je suis totalement fasciné par la finesse et l'élégance de leurs mangas.
Il s'agit d'une nouvelle collection dont le but étant de présenter des manga tout public (pour tous les âges) de façon intemporelle et universelle. J'étais donc curieuse de voir de quelles façons l'édition allait s'y prendre.
Il se trouve que par le hasard des choses, cette petite pépite m'a récemment été offerte.

      Ce manga nous transporte dans l'Egypte à l'époque des pharaons. Hatchepsout, fille de Thoumosis II, épouse son demi-frère Séthi et fait de lui l'héritier légitime du trône. Cependant, Chepsout ne désire pas simplement être reine, elle veut devenir pharaon. Pour la jeune reine débute alors un combat contre les traditions ancestrales pour se faire accepter en tant que femme et surtout en tant que femme de pouvoir.

Pour être honnête avant de lire ce premier tome, je ne connaissais pas cette reine d'Egypte. Et pourtant, il s'agirait d'une reine très importante ayant marqué l'Histoire. A travers un manga historique, Chie Inudoh nous offre le récit de cette jeune reine incomprise qui souhaite combattre et protéger son pays. L'auteur prend le temps de poser le cadre et de nous situer l'histoire pour permettre à son lecteur de mieux comprendre les enjeux du manga. Du côté des personnages, Chepsout et Séthi (les principaux) ont des personnalités opposées créant ainsi une tension et une rivalité entre eux. Chepsout, femme de caractère et ambitieuse au contraire de Séthi, arrogant et prétentieux. Ce premier tome de Reine d'Egypte présente toute la complexité de Chepsout à travers des flash-back qui permettent de mieux comprendre son caractère et d'appréhender son évolution.

Les personnages, notamment celui de la reine, sont développés avec beaucoup de profondeur; on comprend au fil des chapitres qu'ils ont tous une histoire. Ce manga avant tout historique donc réaliste présente également l'originalité de l'auteur, c'est-à-dire sa part de fiction. Il y a quelque chose de romanesque dans cette histoire qui transcrit le dilemme de la reine : être femme est synonyme de n'avoir aucune autorité et d'identité réelle, alors pourquoi voudrions-nous être femme ? Ce tome introductif est une quête initiatique et d'identité du personnage qui se déclare hautement féministe.

Avec un dessin raffiné, impressionnant par les nombreux détails des tenues, maquillages et coiffes, Chie Inudoh offre à travers son manga cette recherche de l'égalité entre homme et femme. Ce premier tome m'a vraiment ravie et j'ai hâte de lire la suite.



Avez-vous été tenté par ce manga ? L'avez-vous lu et qu'en avez-vous pensé ? Je suis curieuse d'avoir vos avis.

Auteur : Chie Inudoh
Maison d'édition : Ki-oon
Collection : Kizuna
Type : Manga
Catégorie : Seinen
Genre : historique
Nombre de pages : 184
Prix : 7,90 €


7 août 2017 #15


Salut mes chatons,
C'est parti pour une nouvelle semaine, il est donc temps de faire un petit résumé de mes lectures de la semaine précédente. Pour tout vous dire, elle fut plutôt courte. 



J'ai débuté cette semaine de lecture avec Je reviendrais avec la pluie de Takuji Ichikawa. Il s'agit de mon premier roman japonais que j'ai adoré. Rien de transcendant dans ce roman, mais tout en simplicité, poésie et émotion. 

♣ Ma seconde lecture fut Soléane de Muriel Zürcher. Ma lecture fut plutôt longue. L'univers est vraiment complexe. J'ai dû m'accrocher avec énormément de motivation et je suis contente d'avoir tenu, car ce roman m'a beaucoup plus à travers le personnage et le thème de l'île. 



Résumé : 
Anna n'est pas née sur Krypton, pourtant elle s'apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club© ! Les termes du contrat sont les suivants : on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d'incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques.

Et, accessoirement, elle est libre de sauver le monde.


♣ Alors attention, je suis une anti-superman, alors quand j'ai vu Krypton je me suis idée "oh non !". N'ayant pas eu d'écho autour de moi sur ce roman, je me lance dans cette lecture avec beaucoup d'attente : de l'originalité, du renouveau et surtout pas de cliché. 

Et voilà notre Monday Book se termine ici. Quelles vont être vos prochaines lectures ?

samedi 5 août 2017

Cascade Littéraire #5 - Juillet 2017



Coucou les chatons
Le mois de juillet est sûrement mon préféré au niveau de mes acquisitions. C'est le mois de la JapanExpo, alors autant vous dire que mes achats mangas sont énormes. Alors, j'ai pensé tactique et je me suis concentré sur les offres de goodies. D'habitude je m'éparpille, du coup j'ai une tonne de sacs, de mangas et mon porte-monnaie souffre. 

▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓𝆺▓

La cascade littéraire en juillet, c'est une ribambelle de mangas.  Sans plus tarder, je vous laisse découvrir mes acquisitions livresques. Elle se divise en : 

♣ Mes achats à la JapanExpo






♣ Mes achats BD



 Mes achats en librairie


Et vous, mes chatons, quels ont été vos achats ce mois-ci ?