lundi 7 août 2017

Reine d'Egypte - Tome 1




Résumé : 
      Ce manga suit la vie d'Hatchepsout, reine-pharaon qui a régné sur l'ancienne Égypte durant de longues années. L'histoire commence lorsqu'elle est une jeune femme et qu'elle épouse son demi-frère, Thoutmôsis, à l'époque un très influent pharaon, qui va lui permettre d'accéder au rang de femme la plus puissante de la dynastie.

        Aujourd'hui, je souhaiterais vous présenter le dernier manga que j'ai lu et qui a été un petit coup de cœur. J'ai récemment acquis Reine d'Egypte, le petit dernier des éditions Ki-oon sortit le 9 mars.
Je l'avais déjà vu sur la programmation des sorties du mois de mars et après avoir lu le résumé, il m'avait pas mal tenté, mais sans déclenché le déclic pour que je me le procure tout de suite. [Je me demande bien pourquoi!] Pourquoi ce manga m’intéressait-il ?

Pour l'héroïne avant tout ; il s'agit d'une femme qui se confronte à la société de l'époque (l'Egypte) et s'affirme comme une femme voulant avoir le pouvoir et le respect. Ce manga  évoque la place de la femme dans la société de l'époque.
En regardant la couverture, j'en étais venu à la conclusion que les dessins étaient sûrement somptueux.
C'est un manga des éditions Ki-oon dont j'admire le travail; je suis totalement fasciné par la finesse et l'élégance de leurs mangas.
Il s'agit d'une nouvelle collection dont le but étant de présenter des manga tout public (pour tous les âges) de façon intemporelle et universelle. J'étais donc curieuse de voir de quelles façons l'édition allait s'y prendre.
Il se trouve que par le hasard des choses, cette petite pépite m'a récemment été offerte.

      Ce manga nous transporte dans l'Egypte à l'époque des pharaons. Hatchepsout, fille de Thoumosis II, épouse son demi-frère Séthi et fait de lui l'héritier légitime du trône. Cependant, Chepsout ne désire pas simplement être reine, elle veut devenir pharaon. Pour la jeune reine débute alors un combat contre les traditions ancestrales pour se faire accepter en tant que femme et surtout en tant que femme de pouvoir.

Pour être honnête avant de lire ce premier tome, je ne connaissais pas cette reine d'Egypte. Et pourtant, il s'agirait d'une reine très importante ayant marqué l'Histoire. A travers un manga historique, Chie Inudoh nous offre le récit de cette jeune reine incomprise qui souhaite combattre et protéger son pays. L'auteur prend le temps de poser le cadre et de nous situer l'histoire pour permettre à son lecteur de mieux comprendre les enjeux du manga. Du côté des personnages, Chepsout et Séthi (les principaux) ont des personnalités opposées créant ainsi une tension et une rivalité entre eux. Chepsout, femme de caractère et ambitieuse au contraire de Séthi, arrogant et prétentieux. Ce premier tome de Reine d'Egypte présente toute la complexité de Chepsout à travers des flash-back qui permettent de mieux comprendre son caractère et d'appréhender son évolution.

Les personnages, notamment celui de la reine, sont développés avec beaucoup de profondeur; on comprend au fil des chapitres qu'ils ont tous une histoire. Ce manga avant tout historique donc réaliste présente également l'originalité de l'auteur, c'est-à-dire sa part de fiction. Il y a quelque chose de romanesque dans cette histoire qui transcrit le dilemme de la reine : être femme est synonyme de n'avoir aucune autorité et d'identité réelle, alors pourquoi voudrions-nous être femme ? Ce tome introductif est une quête initiatique et d'identité du personnage qui se déclare hautement féministe.

Avec un dessin raffiné, impressionnant par les nombreux détails des tenues, maquillages et coiffes, Chie Inudoh offre à travers son manga cette recherche de l'égalité entre homme et femme. Ce premier tome m'a vraiment ravie et j'ai hâte de lire la suite.



Avez-vous été tenté par ce manga ? L'avez-vous lu et qu'en avez-vous pensé ? Je suis curieuse d'avoir vos avis.

Auteur : Chie Inudoh
Maison d'édition : Ki-oon
Collection : Kizuna
Type : Manga
Catégorie : Seinen
Genre : historique
Nombre de pages : 184
Prix : 7,90 €


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire